• 29 JAN 15
    Cellule Acouphène

    Cellule Acouphène

    Qu’est ce qu’un acouphène ?

    Il s’agit de bourdonnements ou sifflements entendus dans une ou deux oreilles ou bien dans la tête en l’absence de toute source sonore extérieure.

    On distingue deux sortes d’acouphènes :

    L’acouphène objectif : les bruits peuvent être entendus par d’autres personnes que le patient et résultent de problèmes vasculaires ou de contractions anormales des muscles de l’oreille moyenne; il s’agit de cas très peu nombreux.
    L’acouphène subjectif : l’origine peut se situer à n’importe quel niveau des voies auditives et le bruit n’est entendu que par le patient. Ce sont les cas les plus fréquents et cela peut apparaître à n’importe quel âge, bien que le vieillissement puisse être un facteur favorisant.

    L’acouphène est un symptôme et non une pathologie ; il résulte de la production d’un signal nerveux anormal à un quelconque niveau des voies auditives. Il peut donc être lié à différentes affections : troubles de l’oreille externe, moyenne ou interne, maladie de Ménière, trauma crânien, hypertension, …

    La plupart du temps, l’acouphène sera déclenché, hors traumatisme sonore, dans un cadre généré par le stress, la fatigue ou la maladie.

    Une fois perçu par le patient, l’acouphène peut prendre deux orientations :

    – celle d’un bruit constant en fréquence et en intensité qui n’affectera que très peu le patient.
    – Ou celle d’un bruit constamment présent et dont le patient a conscience à un tel point que sa qualité de vie pourra grandement s’en ressentir (jusqu’à la dépression).

    Actuellement, le traitement médical médicamenteux n’est pas toujours efficace et capable, donc, de supprimer l’acouphène.

    Que faut-il faire quand lorsqu’il apparaît ?

    Vous rendre chez votre ORL afin d’identifier l’origine de votre acouphène et entendre les propositions de traitement possibles : médicaments et/ou consultation auprès d’autres thérapeutes :

    Le neurologue et le stomatologue devront éliminer toute cause relevant de ces spécialités.

    L’audioprothésiste pourra, dans certains cas, vous proposer un appareil auditif émettant un bruit blanc sur la fréquence de l’acouphène et « masquant » ainsi ce dernier.

    L’hypnothérapeute, de son côté, pourra vous aider à rapidement vous relaxer et changer votre perception acouphénique ; le bruit ne disparaîtra pas mais, grâce à l’hypnose, vous ne le percevrez plus et pourrez retrouver votre qualité de vie.

    Quant au kinésithérapeute, il pourra vous aider dans le cadre d’acouphènes trouvant leur origine dans des contractures importantes des muscles de la base du crâne et de la mâchoire.



    L’équipe



    Neurologue

    Dr Eric RAUCQ

    Kinésithérapeutes

    Mme Leslie BISOUX
    M. Philippe SAERENS

    ORL

    Dr Patrick LEVIE
    Dr Virginie MONNOYE
    Dr Jean-Paul MONNOYE
    Dr Pierre-Jean VERHEYDEN



    Appelez le 02/343.98.73 ou prenez rendez-vous en ligne

    Share

Features

Share